Dans quel ordre regarder les films Marvel ? (chronologie)

Quel est l’ordre chronologique pour regarder les films Marvel ? Il est difficile de se souvenir d’une époque antérieure au règne du Marvel Cinematic Universe (MCU). Depuis Iron Man, qui est sorti en 2008 sur une paire de bottes-fusées financées par Stark, l’empire du film de bande dessinée a connu une expansion constante et une approche méthodique. Bien qu’il y ait eu des échecs créatifs et critiques en cours de route, le succès financier gargantuesque des 28 films interconnectés (et ce n’est pas fini), qui ont rapporté plus de 19 milliards de dollars dans le monde, est stupéfiant. Ces films ont remodelé Hollywood.

Ordre films Marvel - découvrez notre chronologie

Avec le nombre croissant de séries limitées de Disney+, comme WandaVision, Le Faucon et le Soldat de l’hiver et Loki, qui ajoutent de nouveaux contextes et personnages à la chronologie MCU et ouvrent la voie à l’avenir, c’est le moment idéal pour faire une pause et faire le point sur ce que cela signifie d’avoir vécu plus d’une décennie de films Marvel Studios. Et quoi de mieux pour découvrir les films Marvel que de les regarder en respectant la chronologie des films Marvel.

Découvrez l’ordre des films Marvel

1) Captain America: The First Avenger – 2011

Captain America: The First Avenger

Chris Evans, dans le rôle de l’un des visages (et boucliers) les plus célèbres de Marvel, aurait pu être considéré par d’autres studios comme un pari. Mais le patron des films Marvel, Kevin Feige, a su reconnaître l’adéquation parfaite quand il l’a vue : la prestation d’Evans dans le rôle du super-soldat Steve Rogers était évidente. Les décors, les costumes et les tournures de phrases d’époque du réalisateur Joe « The Rocketeer » Johnston, ainsi qu’un casting de choc comprenant notamment Tommy Lee Jones dans le rôle du sardonique colonel Phillips et Hugo Weaving dans celui du méchant Crâne rouge, font de ce film l’un des films sur les superpuissances les plus vivants et les plus agréables de l’histoire récente. Le 1er film dans l’ordre des films Marvel.

2) Captain Marvel – 2019

Captain Marvel est l'un des premiers dans l'ordre des films Marvel

Captain Marvel, comme beaucoup de films du MCU, peine parfois à raconter sa propre histoire tout en se rattachant à la saga en cours, mais il n’a aucun mal à justifier son personnage principal : Nous voyons dans ses yeux, dès la première seconde, ce qu’elle a de différent. Le film nous met de son côté avant même qu’elle ne dise un mot. Le film est par ailleurs divertissant et épuisant dans les mêmes proportions que celles que nous attendons des films Marvel modernes : si vous avez vu un méchant déterminé à dominer la galaxie, vous les avez tous vus.

Vous connaissez la musique, alors tout ce qui compte, c’est la façon dont ils jouent les notes. Larson bénéficie d’un soutien précieux de la part de Jackson et de Ben Mendelsohn et la toile de fond des années 90 est au moins un changement bienvenu par rapport à la formule habituelle. Un film plutôt récent mais un des premiers dans l’ordre des films Marvel.

3) Iron Man – 2008

Iron Man

Il existe de nombreux moments importants dans le développement du film de super-héros, mais le premier film Iron Man en compte quelques-uns : c’est le premier film de la phase 1 du MCU. Mais plus intéressant encore, il a montré qu’un acteur pouvait éclipser le héros qu’il incarne au point de supplanter ce personnage, et que cela pouvait être une bonne chose. Avant le Tony Stark de Robert Downey Jr., Iron Man était une armure formidable avec un alter ego plutôt ennuyeux.

Robert Downey Jr. a apporté les plaisanteries et l’irrévérence, et a rendu Tony Stark au cinéma beaucoup plus fascinant qu’il ne l’avait jamais été dans les bandes dessinées. Et le résultat est excellent. À un niveau plus fondamental, le casting de Downey Jr. représentait ce qui allait être un trio triomphant – Downey Jr., le Captain America de Chris Evans et le Thor de Chris Hemsworth – qui allait donner le ton à l’ensemble du MCU. Encore aujourd’hui, Iron Man est l’un des meilleurs films Marvel.

4) Iron Man 2 – 2010

Iron Man 2 n'est pas indispensable dans la chronologie des films Marvel

Malgré toutes ses stars et ses images de synthèse, Iron Man 2 ne parvient pas à trouver l’équilibre entre le développement de l’intrigue et l’action. Au moment où l’on pense qu’il va y avoir des retombées positives après une nouvelle séquence trop longue consacrée à l’histoire de la famille de Stark, ou à regarder le Vanko de Mickey Rourke se déplacer comme un animal en cage et dévorer le paysage, le film change brusquement de vitesse et nous balance une nouvelle séquence de poursuite sans intérêt ou une série d’explosions.

Il est dommage que le réalisateur Jon Favreau n’ait pas confié une plus grande partie du film à ses acteurs ; alors que le premier Iron Man était un délice axé sur les personnages, une sorte de blockbuster de l’homme qui réfléchit, la suite succombe à la sequel-ite, choisissant plutôt d’augmenter les effets spéciaux et le bruit et d’espérer le meilleur. Dommage, il reste l’un des moins bons Marvel et peut être zappé si vous regardez dans l’ordre les films Marvel.

5) L’Incroyable Hulk – 2008

Hulk est l'un des premiers dans l'ordre des films Marvel

Nouvelle entrée dans la chronologie MCU, le film de Louis Leterrier fait quelque chose que nous aimerions que plus de films fassent : faire disparaître l’histoire d’origine dès le générique de début. Il est difficile de dire si Edward Norton est meilleur qu’Eric Bana (pour être honnête, Bana n’a jamais eu sa chance), mais on peut dire que cette itération donne aux spectateurs plus de Hulk (et plus rapidement) que son prédécesseur, et qu’elle présente un méchant spécifique à Hulk, l’Abomination de Tim Roth. Personne ne prétendra jamais que L’Incroyable Hulk est l’un des meilleurs films du MCU, mais il mérite le crédit d’être l’un des premiers.

6) Thor – 2011

Thor

Des trois films piliers du Marvel Cinematic Universe – Iron Man, Captain America : The First Avenger et Thor, le film de Kenneth Branagh est celui qui a été le moins apprécié par la critique. Mais ce premier volet des aventures de l’Asgardien préféré de tous se distingue ddes deux autres par ce qu’il laisse présager de la construction du monde des films MCU. Alors que Thor passe beaucoup de temps sur Terre, Branagh s’assure que les paysages hors du commun d’Asgard et de ses royaumes voisins sont présentés avec vigueur.

Grâce à l’interprétation parfaite de Chris Hemsworth dans le rôle du dieu du tonnerre, à la prestation quasi transcendante de Tom Hiddleston dans le rôle de Loki et à la mise en scène sûre de Branagh (avec Anthony Hopkins dans le rôle d’Odin, rien que ça), Thor restera fermement ancré dans l’échelon supérieur des films de super-héros et pourrait bien s’élever en vieillissant. L’un des meilleurs dans la chronologie des films Marvel.

7) The Avengers – 2012

The Avengers est le 7ème film dans l'ordre des films Marvel

On poursuit notre remontée dans l’ordre des films Marvel avec The Avengers. Parmi les chiffres vertigineux du box-office (1,55 milliard de dollars) de la superproduction de Joss Whedon se cache une réalisation beaucoup plus simple. Oui, The Avengers devrait susciter une appréciation méritée des talents de réalisateur de Whedon. Mais pour les fans de bandes dessinées en particulier, The Avengers représente le premier exemple grandiloquent de la dynamique d’une équipe de super-héros véritablement capturée et soutenue au cinéma (mieux réussi que les X-Men et surtout les 4 Fantastiques).

Si SpiderMan de Raimi a montré pourquoi les super-héros de bandes dessinées sont amusants, The Avengers a montré pourquoi les équipes de super-héros le sont. Il représente surtout le dernier film de la phase 1 de l’univers cinématographique Marvel.

8) Thor : le monde des ténèbres – 2013

Thor The Dark World

Dans les comics, la saga Thor a longtemps figuré parmi les titres Marvel les plus extravagants. Après tout, son protagoniste est un dieu nordique, fondamentalement immortel et pratiquement invulnérable. Alors que tant d’autres héros de l’ère Lee, Ditko et Kirby étaient fascinants dans leur façon de mêler le banal et l’angoissant à l’héroïque – les Quatre Fantastiques se chamaillaient, Peter Parker luttait pour payer son loyer, les X-Men voulaient juste être à leur place – Thor a toujours surpassé son alter ego boiteux, Donald Blake.

Dans Thor : Le Monde des ténèbres, le réalisateur Alan Taylor et les studios Marvel s’approprient la grandeur extradimensionnelle de tout cela. Le résultat est un space opera asgardien dont le plaisir est constamment porté par ses acteurs de premier ordre. Dans les rôles de Thor et de Loki, Chris Hemsworth et Tom Hiddleston permettent de passer outre les défauts. Le 1er film de la Phase 2 du MCU.

9) Iron Man 3 – 2013

Iron Man 3 est loin d'être le meilleur film Marvel

Bien que son héros titulaire passe les 2/3 du film en dehors de son armure, Iron Man 3 fonctionne. Le film offre juste le bon mélange d’action, de rires et d’intrigue. Une partie de ce mérite revient au réalisateur Shane Black, qui n’est pas étranger au genre de l’action en tant que scénariste (L’Arme Fatale, The Last Action Hero), ni à Robert Downey Jr. en tant que réalisateur (Kiss Kiss Bang Bang). À une époque où le film Avengers de Whedon était encore très présent dans le rétroviseur, Shane Black garde l’intrigue et le rythme sous un contrôle beaucoup plus ferme que Jon Favreau dans Iron Man 2.

Mais si Iron Man 3 est un film mieux construit que son prédécesseur, il réussit finalement pour la même raison que les deux premiers films : Robert Downey Jr. est Tony Stark. Alors que la plupart des acteurs, quelle que soit la qualité de leur prestation, jouent les seconds rôles par rapport au personnage qu’ils incarnent, Robert Downey Jr. a pratiquement supplanté Tony Stark, malgré 50 ans de développement du personnage dans les bandes dessinées. Un film à ne pas rater dans l’ordre des films Marvel.

10) Captain America : le Soldat de l’Hiver – 2014

Mme Doubtfire est l'une des meilleures comédies des années 90

En 10ème position dans l’ordre des films Marvel, on retrouve Captain America : le Soldat d’Hiver. Réalisé par Joe et Anthony Russo, Captain America : Le Soldat de l’hiver reprend l’après-Avengers avec Steve Rogers/Capitaine America (Chris Evans) qui, de nos jours, essaie d’être cette relique pittoresque de sa vie antérieure pendant la Seconde Guerre mondiale : le bon soldat. Nick Fury (Samuel L. Jackson), Black Widow (Scarlett Johansson), Alexander Pierce (Robert Redford) et le SHIELD lui-même sont tous des incarnations d’un présent plus complexe que celui auquel Cap est habitué. Les frères Russo ont réalisé, avant tout, un film d’action passionnant. Commençant par une mission de sauvetage parfaitement rythmée et agrémentée de plaisanteries entre Evans et Johansson, le film a peu de temps morts.

Place à nos places 11-20 dans la chronologie des films Marvel

11) Les Gardiens de la Galaxie – 2014

11ème place dans l'ordre des films Marvel pour Les Gardiens de la Galaxie

Lorsque Les Gardiens de la Galaxie a été ajouté à la phase 2 du Marvel Cinematic Universe, on a beaucoup insisté sur le fait qu’il s’agissait d’une décision risquée – le premier film du MCU qui ne mettait pas en scène un personnage majeur de Marvel. Mais surprise, lorsqu’on réalise le film de space opera le plus agréable depuis Le Cinquième Élément, la reconnaissance du nom ne semble pas avoir d’importance. Le réalisateur (et co-scénariste) James Gunn prend l’équipe quelque peu obscure et garde intacts le ton, l’attitude et les décors grandioses du matériel source.

Dans le rôle de l’auto-nommé StarLord, Peter Quill (Chris Pratt) présente aux spectateurs un amalgame assez irrésistible de Han Solo, Mal Reynolds et du capitaine Kirk. Le duo Rocket (voix de Bradley Cooper) et Groot (voix de Vin Diesel), qui vole la vedette, nous rappelle aussi à quel point les images de synthèse sont devenues convaincantes. L’un des tout meilleurs films Marvel et un indispensable dans l’ordre des films Marvel.

12) Les Gardiens de la Galaxie Volume 2 – 2017

Les Gardiens de la Galaxie Volume 2

On continue notre remontée dans l’ordre des films Marvel avec le 2ème volet des Gardiens de la Galaxie sorti en 2017. Gunn saute les introductions et va directement à l’humour. Dans ce cas, cela signifie une séquence de générique d’ouverture mettant en vedette toute l’équipe et ce qui équivaut à une liste de traits de caractère destinés à amuser : Le badinage rapide de Star-Lord (Chris Pratt) et de Rocket Raccoon (Bradley Cooper), la rage irrationnelle de Drax (Dave Bautista), la badassitude tranquille de Gamora (Zoe Saldana) et un long batifolage avec Groot.

Pendant cette séquence et tout au long du film, les éléments comiques de ce space opera particulier donnent l’impression d’avoir été renforcés. À la fin des Gardiens de la Galaxie Vol. 2, il est peu probable que le public ait l’impression d’avoir vu quelque chose de très différent du Vol. 1, mais il est clair que Gunn et sa compagnie savaient exactement quelles étaient les qualités qui rendaient le premier film si agréable, et ce qu’ils devaient faire pour s’assurer que cette suite particulière valait la peine d’attendre.

13) Avengers : l’Ère d’Ultron – 2015

Avengers - L'ère d'Ultron est un indispensable dans l'ordre des films Marvel

Le deuxième film Avengers a reçu un accueil chaleureux lors de sa sortie, mais a ensuite subi un certain retour de bâton, de nombreux geeks du genre super-héros affirmant que, même s’il s’agissait indéniablement d’un film divertissant, il représentait un certain recul par rapport au film original de Joss Whedon, qui a battu tous les records. Même s’il n’arrive pas à l’égaler et qu’il ressemble parfois à un pont vers la prochaine histoire d’Avengers, il y a encore beaucoup de choses à apprécier dans cette histoire pleine d’action.

Nous nous souviendrons peut-être davantage de L’Âge d’Ultron pour les retombées scénaristiques qu’il a contribué à générer dans le MCU, la culpabilité de Tony Stark d’avoir créé Ultron. Si l’on considère ce film dans le sillage de plusieurs autres films du MCU, sa stature a quelque peu grandi grâce à ce qu’il a contribué à construire. Un membre essentiel dans l’ordre des films Marvel.

14) Ant-Man – 2015

Ant-Man

Comparé aux deux films Marvel qui l’ont immédiatement précédé, Ant-Man de Peyton Reed a offert un répit bienvenu aux menaces d’extinction et aux bombardements surhumains. Au lieu de cela, et dans ce qui ne peut être considéré que comme approprié à l’ensemble des pouvoirs, tout semble plus petit et plus humain. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas beaucoup d’enjeux, ni que l’action surhumaine n’est pas toujours amusante, et parfois même très amusante à regarder.

De la même manière que Les Gardiens de la Galaxie est porté par le charisme et l’affabilité de Chris Pratt, Ant-Man est porté par le charme de Paul Rudd. La combinaison d’un personnage principal charismatique, d’une équipe de soutien solide et de l’apparition et de la mise en scène d’un ou deux nouveaux superpouvoirs (pour les cinéphiles) s’est avérée être une formule gagnante pour les Studios Marvel depuis une dizaine de films, et ce n’est pas différent ici. Avec Ant-Man, la phase 2 du MCU se termine sur une bonne note.

15) Captain America : Civil War – 2016

Civil War est un film central dans l'ordre des films MArvel

Place maintenant à l’un des tout meilleurs films Marvel. Le deuxième film des frères Russo dans la trilogie Captain America, et leur dernier avant de s’attaquer aux films en deux parties Avengers : Infinity War, Civil War maintient le même équilibre entre action et développement/interaction des personnages qui a rendu Winter Soldier si agréable. Plus impressionnant encore, le film présente deux autres stars de la phase 3 du MCU, l’une toute nouvelle pour les cinéphiles et l’autre ô combien familière. Tout cela est réalisé sans s’éloigner de l’intrigue principale du film. La phase 3 du MCU commence très bien et Captain America : Civil War a une place de choix dans l’ordre des films Marvel.

16) Black Widow – 2021

Black Widow

À bien des égards, Black Widow est un film particulier, à la fois relique et préface, un épilogue qui survient avant la fin de l’histoire et, avec la Yelena Belova de Florence Pugh, une introduction d’une autre pièce du MCU post-Phase 4. A bien des égards, notamment en ce qui concerne ses faiblesses spécifiques au genre, Black Widow est bien trop familier.

Les flashbacks et l’action actuelle présentent Rachel Weisz dans le rôle de Melina Vostokoff et David Harbour dans celui du seul personnage traditionnellement surpuissant du film, Alexei Shostakov (alias le Gardien rouge). Au-delà de la joie générale de voir Weisz dans une autre adaptation de bande dessinée, ces scènes fonctionnent bien au départ mais s’essouflent assez rapidement. Black Widow n’est pas le film le plus indispensable dans la chronologie des films Marvel.

17) Spider-Man : Homecoming – 2017

Homecoming est en 17ème place de notre ordre des films Marvel

En 17ème place dans l’ordre des films Marvel, on retrouve Spiderman : Homecoming. Il est à la fois facile et impossible d’oublier que Spider-Man : Homecoming fait partie du Marvel Cinematic Universe. Facile, parce que contrairement à la plupart des films du MCU qui l’ont précédé, à l’exception partielle de Doctor Strange, il parvient à extraire ses personnages (et surtout sa portée) des catastrophes mondiales auxquelles ont été confrontés les Avengers pour raconter une histoire un peu plus « proche du terrain », pour reprendre les propres mots de Tony Stark (Robert Downey Jr.).

Impossible parce que, eh bien, Tony Stark est dans ce film. Un peu, en fait. Néanmoins, Homecoming parvient à réaliser l’exploit le plus difficile pour n’importe quel épisode d’une franchise : Il justifie sa propre existence. D’un rythme soutenu et charmant à l’excès, c’est un film de Spider-Man qui assume pleinement son matériau d’origine et les périls de la vie des adolescents du 21ème siècle.

18) Doctor Strange – 2016

Ordre des films Marvel - Doctor Strange 2016

Lorsque Marvel Studios a vraiment réalisé, probablement grâce à The Avengers en 2012, que ses films étaient des comédies autant que des histoires d’action et d’aventure, ils ont cristallisé le format d’une manière à la fois positive et quelque peu restrictive. Le résultat est que l’on ne peut jamais prendre au sérieux les affirmations selon lesquelles un nouveau film va « briser le moule » du MCU, mais en même temps, il n’y a pas de quoi se plaindre lorsque ce moule est fondamentalement solide et divertissant.

À cette fin, Doctor Strange plaît au public et est passionnant, drôle quand il le faut, sobre quand il le faut et crépitant d’une mystique magique qui ajoute une couche voilée de profondeur aux rouages de l’univers Marvel.

19) Black Panther – 2018

Black Panther est l'un des tout meilleurs Marvel dans l'ordre des films Marvel

On remonte la chronologie des films Marvel avec l’excellent Black Panther. Black Panther est peut-être le premier film du MCU qui peut prétendre être le plus clairement l’expression de la voix d’un réalisateur particulier. Black Panther est le seul film Marvel qui a vraiment compris l’importance de créer un méchant complexe et sympathique dont on se soucie vraiment. En plus d’ancrer son ambitieux drame d’intrigues royales, riche en action, dans un contexte historique plus large, le réalisateur Ryan Coogler (Creed) nous a donné le méchant le plus convaincant depuis le Joker de Heath Ledger dans The Dark Knight : Le très radical Erik Killmonger de Michael B. Jordan, qui défie le roi titulaire de Chadwick Boseman, écrase presque le film qui l’entoure.

20) Thor : Ragnarok – 2017

Ordre des films Marvel - Thor Ragnarok

La série Thor, avec son mélange parfois plombant de mythologie sérieuse, d’action frénétique et de blagues nulles, était la propriété Marvel qui avait le plus besoin d’une mise à jour. Ragnarok n’abandonne pas les éléments fondamentaux de Thor – Chris Hemsworth incarne toujours le beau dieu lanceur de marteaux – mais Taika Waititi optimise le potentiel comique du personnage. De nouveaux personnages comme la Valkyrie de Tessa Thompson, le Grandmaster de Jeff Goldblum et Korg, un sympathique monstre de roche dont la voix est interprétée par Waititi lui-même, font de ce film un univers de science-fiction farfelu dans lequel on a vraiment envie de traîner. L’un des tout meilleurs films Marvel.

Liste de 21 à 28 dans l’ordre des films Marvel

21) Ant-Man et la Guêpe – 2018

Ant-Man et la Guêpe

Le premier Ant-Man était une version délirante et intelligente de l’histoire d’origine de Marvel, présentant au public le père super-héros rétréci Scott Lang (Paul Rudd). La suite est un raffinement encore plus drôle et stupide du premier chapitre, abandonnant certains des éléments les plus lourds et se lançant à fond dans les gags.

Bien que les autres films du MCU aient été remplis de plaisanteries dignes d’un comique de situation. c’est le premier film qui joue vraiment comme une véritable comédie. Rudd a le don de donner une tournure absurde aux répliques les plus banales et Michael Peña vole une fois de plus toutes les scènes auxquelles il participe. Un film indispensable à regarder dans l’ordre des films Marvel.

22) Avengers : Infinity War – 2018

Infinity War est à ne pas rater dans l'ordre des films Marvel

On arrive vers la fin de la phase 3 du MCU avec Avengers : Infinity War. A partir de quand un film est « trop Marvel » ? C’est une question qui mérite d’être posée depuis le premier film Avengers, qui a tenté de réunir un groupe de visages familiers – ainsi que le personnage Hawkeye de Jeremy Renner – au sein d’une super-équipe de héros hétéroclite. Avengers : Infinity War, qui dure 2 heures et 40 minutes, apporte une réponse : c’est trop Marvel. S’il est possible de faire l’éloge de l’ampleur du film et de l’audace de son final, de longs passages de ce film donnent l’impression d’être à la dérive.

Pourquoi devrait-on s’intéresser aux pierres d’infinité ? Ce n’est pas parce que l’on peut faire un film où les Gardiens de la Galaxie rencontrent Thor, Spider-Man, Iron Man, Captain America, Doctor Strange, Black Panther, Hulk et Black Widow, ainsi qu’une foule d’autres personnages secondaires, que c’est une bonne idée. Un film pivot dans l’ordre MCU mais pas le meilleur film Marvel.

23) Avengers : Endgame – 2019

Avengers Endgame

Par où commencer ? Quand il s’agit d’Avengers : Endgame, cette question n’est pas tant l’expression d’un enthousiasme débridé qu’un défi pratique pour évaluer la destination vers laquelle Kevin Feige et sa bande ont dirigé l’histoire et les spectateurs au cours des 11 années et 21 films précédents. Le casting reste la pierre angulaire du MCU.

Qu’il s’agisse de distillations parfaites de personnages de comics vieux de plusieurs décennies (Captain American, Thor, Spider-Man) ou de réinventions charismatiques de ces mêmes personnages (Iron Man, Ant-Man, Star-Lord), c’est un ingrédient crucial pour garantir le gain thématique et émotionnel (et le gain au box-office) de Endgame. Aujourd’hui, grâce à 21 films en 11 ans et à un final massif et satisfaisant de trois heures, les cinéphiles Marvel ont eu un final à la hauteur de leurs attentes.

24) Spider-Man : Far From Home – 2019

Spiderman Far From Home est le 24ème dans l'ordre des films Marvel

Après l’énorme événement cinématographique qu’a été Avengers : Endgame, Spider-Man : Far from Home est, comme on pouvait s’y attendre, beaucoup plus léger dans l’ordre MCU. Bien qu’il s’agisse d’un ajout relativement récent au Marvel Cinematic Universe, c’est déjà le cinquième film de Tom Holland en tant que Spider-Man en trois ans.

Comme tant d’autres décisions de casting prises dans le MCU, il s’est révélé presque parfait dans le rôle. Aucun âge d’or n’est éternel, et le MCU finira par trébucher, mais tant qu’il pourra tirer de l’or au box-office (et au public), ce ne sera pas le Spider-Man de Holland qui sera le premier à trébucher.

25) Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux – 2021

Shang-Chi

Retardé par la pandémie et filmé tout au long de celle-ci, le voyage tentaculaire et intangible du cinéaste Destin Daniel Cretton dans le domaine des arts martiaux porte ouvertement ses riches influences, traite ses acteurs secondaires avec révérence et dilue le tout de manière prévisible. Le pauvre Simu Liu n’a jamais eu sa chance.

Tous les personnages sont plus intéressants que le Shang-Chi de l’acteur, qui n’est qu’un faire-valoir pour le monde qui l’entoure. Dans la chronologie des films Marvel, Shang-Chi est très loin d’être le plus indispensable à regarder.

26) Les Éternels – 2021

Ordre des films Marvel - Les Eternels

Les Eternels, de Chloé Zhao, n’est pas un film qui frustre parce qu’il rate une cible évidente, s’enfonce dans une mauvaise voie ou même malmène le matériau de base. En fait, il n’est pas du tout frustrant. Au contraire, il se contente… d’occuper le temps ? Oh, il se passe beaucoup de choses, mais, alourdi par environ 11 arcs narratifs de super-héros pour la plupart « nouveaux et fades » tout en distribuant consciencieusement une grande intrigue millénaire et massivement prévisible, Les Eternels ne se sent jamais vraiment connecté au grand MCU. Il n’y a pas de véritable magie, Marvel ou autre, qui se produit ici. En bas de notre liste des meilleurs films Marvel.

27) Spider-Man : No Way Home – 2021

Ordre des films Marvel - No Way Home

Après beaucoup d’attentes et de buzz autour de ce film, le multivers de Marvel est enfin arrivé et, bon sang, c’était amusant. Spolier : plusieurs hommes-araignées se réunissent pour affronter une brochette de méchants intemporels de Spidey dans la réponse du MCU au NBA All-Star Game.

Au milieu de tout cela se trouve le parfait Tom Holland, charismatique mais vulnérable, qui prouve une fois de plus qu’il est né pour tisser des toiles. L’un des tout meilleurs films Spiderman. Mais surtout l’un des meilleurs Marvel des années 2020 qui a une place de choix dans la chronologie MCU.

28) Doctor Strange in the Multiverse of Madness – 2022

Ordre des films Marvel - Doctor Strange in the Multiverse of Madness

L’excitation des fans lorsque nul autre que Sam Raimi a été annoncé pour réaliser Doctor Strange in the Multiverse of Madness était double : il est responsable de certains des meilleurs films de super-héros de tous les temps avec sa trilogie Spider-Man, et, avec les Evil Deads et Drag Me to Hell à son actif, il est bien adapté au film d’horreur que devait être Multiverse of Madness. Désormais conscient des dangers du multivers, Stephen Strange (Benedict Cumberbatch) tombe sur une adolescente nommée America Chavez (Xochitl Gomez) qui possède la capacité incontrôlable de sauter dans l’univers et qui prétend avoir rencontré une autre version plus sombre de lui-même alors qu’elle fuyait une force démoniaque.

Pour aider l’enfant, Strange fait appel à Wanda Maximoff (Elizabeth Olsen), ce qui n’est peut-être pas la meilleure idée, surtout lorsque l’attrait d’un univers dans lequel Wanda et sa famille sont heureusement réunis devient trop fort pour résister. Le film reprend les grandes lignes de l’histoire de Marvel, mais laisse beaucoup de place à Raimi pour qu’il fasse son travail, en piégeant essentiellement ses personnages dans une version maison hantée d’un film de super-héros

%d blogueurs aiment cette page :